• Jérôme Caramalli

Du côté de chez…. Jérôme… visite de mon intérieur.

Dernière mise à jour : 21 mai


Espace salle-à-manger avec un linéaire de rangements.Visite de l'appartement de Jérôme Caramalli architecte d'intérieur à Nice.
Rénovation d'un appartement de 62m2.


Visite avant achat :


Un jour de mai en 2016, coup de cœur pour cet appartement. A mes yeux, il offrait un potentiel adapté à mon budget.


Appartement traversant, dans une maison du XIXème à Nice Nord orienté plein sud avec balcons.


A l’usage, c’est un quartier très agréable – je fais mon marché à La Libé d’un coup de vélo et pour exercer mon activité je suis à proximité de l’entrée de l’autoroute, donc sans embouteillages.


Rénovation d'envergure :


Parlons de l’appart’ 62m2 et l’envie de démolir tout en gardant les traces « Belle Epoque », comme hauteur sous plafond, corniches, rosaces, carreau de ciment.


Mis à part cela, nous avons abattu les deux pièces côté sud, chambre et salon pour en faire un living de 32m2.


Pour accentuer ce sentiment d’espace, j’ai créé la cuisine à la place de l’ancienne salle de bains. Celle-ci communique d’une façon discrète avec le living. En effet, je n’ai pas souhaité intégrer la cuisine dans l’espace jour, ceci afin de conserver de la noblesse au lieu.

J’ai récupéré les carreaux de ciment et je les ai remis dans la cuisine.

Plan de travail en granit Green Forest (dans les tons de brun) du Rajastan et qui rappelle les racines d’arbre.

Pour agrandir le champ, la crédence est revêtue d’un miroir, ce qui permet un apport de lumière naturelle dans une pièce originellement aveugle.


Afin de retrouver l’esprit Belle Epoque, j’ai créé un faux plafond avec corniches et casquette périphérique. J’ai récupéré une rosace d’origine que j’ai réintégrée dans le nouveau plafond.


Climatisation réversible gainable, intégrée au plafond. Visuellement ceci est un atout important car climatisation invisible.


Nous le savons, dans ces immeubles XIXème, les appartements sont mal insonorisés et pour diminuer ce problème de 90%, j’ai fait un doublage avec des matériaux d’insonorisation au sol et au plafond avec des matériaux naturels. Le sol est revêtu de chêne massif en point de Hongrie.


Décoration :


Pour le mobilier, adepte de la récupération, j’ai hérité de la table lors d’un partage familial, les chaises récupérées quelque part dans Nice, table Louis Philippe console idem et qui me sert de desserte. Les sièges turquoise et jaune sortent de mon imagination, à partir d’une baignoire 1900 récupérée. Enfin la table basse est confectionnée par mes soins. Pieds de table réalisés par un artisan ferronier. Le plateau était destiné au rebus et je l’ai récupéré chez mon marbrier. Il s’agit d’un granit Azul Macaubas du Brésil.


L'atout Plus :


Cet appartement aujourd’hui a deux chambres avec chacune d’elle sa salle d’eau et une pièce à vivre de 32m2.


 

Pour quelles raisons travailler avec un architecte d'intérieur ?


La mission principale d'un architecte d'intérieur consiste à repenser les volumes, en créant de nouveaux espaces en fonction du mode de vie de nos clients, rendre les espaces plus fluides et fonctionnels tout en faisant preuve de sens de créativité et d'esthétique.

Enfin, apporter le sentiment que l'on a repoussé les murs sans avoir fait l'économie des rangements !





Posts récents

Voir tout