ARCHITECTE D'INTÉRIEUR NICE

Architecte d'intérieur nice
  • Jérôme Caramalli

Errances urbaines

Dernière mise à jour : août 31



Ce mois-ci, nous invitons Laura Moret, détentrice d'un Master d'architecture obtenu à Bruxelles au sein de LaCambre-Horta-ULB, et en cours d'obtention du titre HMONP à l'ENSA-Marseille. Laura, après plus d'un an d'expérience en agence d'architecture, souhaiterait à présent s'orienter vers des horizons complémentaires. Elle recherche un poste au sein d'une agence d'architecture d'intérieur, en vue de se spécialiser dans la réhabilitation de maisons et d'appartements.

Laura nous fait découvrir le thème de son mémoire de fin d'études. Les maisons abandonnées, les friches, les ouvertures murées nous laissent jamais indifférents, lisons la suite...

C’est en flânant dans une ville, Nice, que je croyais pourtant connaître sur le bout des doigts, qu’au fil des années les délaissés urbains ont envahi mes pensées. Au détour d’une rue, comme invisibles parmi les visibles, ces interrompus ponctuels témoignent du temps, de l’absence, de l’abandon. Sont-ils des « non-lieux » au sens que Marc Augé utilise pour qualifier les délaissés sans âme ?

« Si un lieu peut se définir comme identitaire, relationnel et historique, un espace qui ne peut se définir ni comme identitaire, ni comme relationnel, ni comme historique définira un non-lieu. »1

Nombre sont ceux qui disparaissent sous les bulldozers, pour faire place neuve à de nouveaux projets urbains. Leur présence souligne le doute et l’incertitude, choses qui ne sont que peu tolérées dans la ville contemporaine. Et pourtant…

1. AUGÉ, Marc, Non-lieux, introduction à une anthropologie de la surmodernité, Paris, La librairie du XIXème siècle, Ed. Éditions du Seuil, 1992, p.100.

#Errancesurbaines