• Jérôme Caramalli

Une maison pas comme les autres, une maison créée à partir de blocs de terre compactée.


Casa Martha au Mexique, une maison ecoresponsable

La Casa Martha est l'un des projets réalisés dans le cadre de Reconstruir Mexico. Courtesy Naso

Une maison ecoresponsable en briques de terre

Suite au tremblement de terre qui s’est produit en septembre 2017, l’agence NASO a été invitée par la fondation PienZa Sostenible, dans le cadre du projet ReConstruir México de reconstruire une des 50 maisons dans une démarche responsable et durable avec un matériau de blocs de terre compactée.


J'ai été sensible à la lecture d'un article sur AD Magazine Décoration, je vous fais partager l'aventure de ce programme - article rédigé par Flor Vergara et traduit par Jpséphine Gross.


 

Cette maison pas comme les autres a été consjtruite avec des briques en terre compressée. Matériau ecoresponsable avec des vertus d'isolation naturelle.
La Casa Martha est construite avec des blocs de pierre comprimée. Maureen M. Evans / Cortesía Naso

Naso est une agence mexicaine spécialisée dans la conception de projets architecturaux novateurs. La Casa Martha, le nom de leur dernier projet, a vu le jour dans le cadre de ReConstruir Mexico, une initiative destinée à soutenir la construction de logements pour les familles dont les maisons ont été endommagées après le tremblement de terre de septembre 2017. Le projet est soutenu par la fondation PienZa Sostenible, dont l’objectif premier est d’utiliser des matériaux entièrement durables et écologiques. Cette maison étonnante compte parmi les bâtiments les plus originaux conçus par Naso.


La Casa Martha répond aux besoins d'une famille, d'un couple âgé et leurs deux enfants adultes. Maureen M. Evans / Cortesía Naso

Ensemble pour reconstruire le Mexique


À la suite des tremblements de terre de septembre 2017, les concepteurs et collaborateurs de divers studios d'architecte, locaux et internationaux, ont rejoint le projet ReConstruir México, né grâce au soutien de PienZa Sostenible, dans le but de mutualiser les forces et de réaliser des projets de reconstruction responsables et durables. Dix-sept mois après la tragédie, plus de 150 projets de reconstruction ont été menés à bien dans six états grâce au soutien de différents donateurs, agences et bénévoles. Il s’agissait d'améliorer la qualité de vie des habitants de communautés qui ont non seulement perdu une part importante de leur patrimoine, mais se sont également retrouvés dans des situations de vulnérabilité sociale et de privation importantes. La Casa Martha est l'un des projets les plus novateurs lancés dans le cadre de la reconstruction du Mexique : en plus d’être un habitat durable, son architecture est singulière et spectaculaire.


Grâce au jeu des portes coulissantes, la Casa Martha s'ouvre sur l'extérieur. Maureen M. Evans / Courtesy Naso

Une maison parfaite pour tous


L’une des caractéristiques essentielles de la Casa Martha est de répondre aux besoins de la famille qui y vit, en l’occurrence un couple de personnes âgées et ses deux enfants d'une quarantaine d'années qui vivent toujours dans la maison familiale. Alors que la mère éprouve des difficultés à marcher, le père souffre de cécité. C’est ce contexte particulier qui a inspiré le projet de Naso. Il constitue le point de départ de la conception de la maison et a abouti à trois idées phare : permettre une circulation accessible, efficace et claire dans la maison, afin que les parents puissent être aussi indépendants que possible ; favoriser les interactions et la cohabitation au sein de la famille tout en respectant l’intimité de chacun ; enfin, inclure des espaces susceptibles de se transformer pour faciliter la création de revenus supplémentaires éventuels pour la famille.



Murs à l'état brut, constitués de brique de terre compressée. Mobilier succint ce qui souligne de caractère épuré de cette construction.
Au rez-de-chaussée de la Casa Martha se trouvent les espaces communs. Maureen M. Evans / Courtesy Naso

Distribution des pièces


Au rez-de-chaussée, se trouvent les espaces communs – cuisine, salle à manger, salle de bains – ainsi que deux chambres. L'une des deux est destinée à l’un des enfants. Face à elle se trouve la chambre principale, dont l'espace est dans le prolongement de la cuisine et de la salle à manger. La porte de cette dernière, parfaitement alignée avec celle de la salle de bains, permet une circulation directe, sans aucun obstacle, et offre ainsi un espace idéal pour le passage d'un fauteuil roulant, le cas échéant. Le cœur de la maison, son espace collectif, peut être entièrement ouvert grâce à des portes coulissantes qui font non seulement entrer l'extérieur dans la maison, mais le transforment aussi en un grand porche qui permet à ses habitants de s'immerger dans l'environnement naturel et social qui les entoure.


Table en bois naturel, bancs et chaises en bois naturel meublent cette pièce  aux murs bruts en briques de terre compressée, sans revêtement. Juste l'essentiel.
Espace convivial, salle-à-manger et possibilité de rcevoir des hôtes à la Casa Martha. Maureen M. Evans / Courtesy Naso

À l’étage se trouve la troisième chambre, à laquelle on accède par un escalier extérieur, ce qui lui assure une plus grande indépendance. Ce niveau accueille également le toit de la maison, qui peut être utilisé comme une terrasse et apporte une touche personnelle à la construction.


Une architecture volontariste


La conception d'une maison ne se limite pas à l’aménagement des étages ; les matériaux à utiliser et les finitions comme les couleurs de l'espace sont eux aussi essentiels. Le travail spectaculaire effectué par Naso à La Casa Marta en offre un exemple éloquent, avec sa finition en béton, ses grandes fenêtres et les touches de rouge terracotta qui donnent à l’ensemble un style à la fois moderne et industriel.



Baies vitrées coulissante couleur brique, au style industriel.
Rien n'est laissé au hasard à La Casa Martha. Le rouge terracotta apporte une finition à un style moderne et industriel. Maureen M. Evans / Courtesy Naso

Le choix des vitres dans la fabrication maison est allé de soi puisque la Casa Martha est située à Malinalco, un site archéologique et touristique renommé entouré de montagnes. Les immenses fenêtres invitent la nature à s’intégrer au décor de la maison. Quant au choix du béton comme matériau, il n’est pas uniquement stylistique : la voûte de béton confère à la maison sa silhouette courbée remarquable, qui répond au climat pluvieux de la région.

Outre ces matériaux, la maison est parfaitement écoresponsable, puisque le principe de construction utilisé pour toutes les parties du projet est basé sur des blocs de terre compactée, ou Ecoblocks, qui sont fabriqués sur place et que l'on peut apercevoir sur la façade de cette maison.

Projet singulier, la Casa Martha démontre l'importance de construire des maisons en tenant compte des besoins des familles qui l’habitent. C’est également un excellent exemple de l'architecture durable qui révolutionne actuellement le secteur.


En savoir plus sur l'agence NASO - Photos : Maureen M. Evans / Cortesía Naso


EN BREF :

UNE BRIQUE PAS COMME LES AUTRES

La brique de terre crue compressée dite « BTC » est une brique participant au développement durable, issue de l’utilisation de terre d’excavation ou de recyclage. Sa plus grande force réside dans son faible impact environnemental.

Cette brique est innovante et conjugue modernisme et tradition, tout en offrant des caractéristiques thermiques, acoustiques et hydriques inégalées.

Utiliser la terre crue est un choix empreint de bon sens, tant constructif qu’humain et le patrimoine bicentenaire atteste de ses lettres de noblesse.

L’utilisation grandissante de ce matériau est le point de conjonction entre la transition énergétique et le bien être de tous.

https://www.briquestechnicconcept.fr/


AU FINAL :

Pourquoi faire une rénovation ecoresponsable ?

Faire une rénovation ecoresponsable pour votre appartement ou votre maison c’est déjà préserver les ressources naturelles de notre planète, c’est aussi adopter des usages moins polluants et moins agressifs, c’est consommer moins d’énergie tout en ayant un logement plus confortable et bien sûr c’est valoriser votre bien immobilier.



Parquet chêne naturel, baies à double vitrage, poêle à granulés participent dans cette rénovation écoresponsable conçue par l'architecte d'intérieur Jérôme Caramalli
Baies à double vitrage, parquet naturel et poêle à granulés participent à la rénovation de cette maison dans une démarche ecoresponsable. Conception Jérôme Caramalli pour Casavog'


Posts récents

Voir tout